Les 3 étapes pour réaliser votre premier enregistrement audio

Voici les 3 étapes que nous allons voir en détail pour réaliser un enregistrement audio professionnel sur un ordinateur Mac :

  • Lancer et paramétrer le logiciel d’enregistrement (Logic pro, ProTools, Cubase, Live etc…)
  • Branchez votre Micro et choisir l’entrée adéquat (sur la carte ou sur le logiciel)
  • Régler le niveau d’entrée et lancer l’enregistrement

Avant de lancer votre logiciel, ne vous arrêtez pas en si bon chemin, connectez votre instrument ou microphone à votre carte son 🙂

1. Lancez et paramétrez votre logiciel d’enregistrement

Dans mon exemple :

Je lance donc Logic pro, logiciel qui me sert à réaliser mon enregistrement :

PageLines-LogicproX.jpg

Je décide de créer un projet vide, double cliquez ici :

Les 3 étapes pour réaliser votre premier enregistrement audio 1

  • Pour réaliser votre 1er enregistrement audio, dans Logic pro, cliquez ensuite sur Audio pour créer une piste Audio.
  • Une fois crée, prenez le bon réflexe, enregistrez tout de suite votre projet Logic pro (enregistrez le dans le dossier par défaut « Logic » ou dans votre dossier habituel, peu importe ou)
  • Ensuite, la première chose à faire, c’est d’indiquer à Logic pro quelle est la carte son que vous souhaitez utiliser.

Logic pro gère lui même les entrées et sorties Audio, c’est totalement indépendant de ce que vous avez choisi dans les préférences systèmes.

Cliquez donc dans les préférences de Logic pro sur « Audio »  :

Les 3 étapes pour réaliser votre premier enregistrement audio2

Pourquoi ces menus dans Logic pro ?

  • Appareil d’entrée : c’est la carte son que vous choisissez pour enregistrer
  • Périph de sortie : c’est la carte son que vous choisissez pour monitorer votre travail (l’entendre), il s’agit de la carte son qui est reliée à vos enceintes ou à votre casque 🙂

Si vous débutez, dans 99% des cas, vous n’aurez qu’une seule carte, ce sera donc la même en entrée et en sortie ;).

Ensuite, voici une étape très importante :

2. choisir le type d’entrée sur votre carte son !

Il y a 3 possibilités :

  1. Entrée Line (pour enregistrer la sortie d’une table de mixage par exemple)
  2. Entrée Micro (certains micros nécessitent une alimentation fantom 48V, cochez l’option si besoin)
  3. Entrée Instrument (Guitare électrique, basse électrique etc…)

Vous l’aurez compris, en fonction de ce que vous connectez à l’entrée de la carte, il faut adapter le niveau d’entrée. En fonction de la carte que vous possédez, cela peut se faire de façon logiciel (comme c’est le cas pour moi avec l’Apogee DUET) ou matériel.

Si ces options sont disponibles directement sur la carte, c’est très simple :

  • Vous devriez voir un bouton inst (instrument) et Line pour brancher un instrument ou un niveau line (sortie de console par exemple)
  • Vous devriez également avoir un bouton 48V pour activer ou non l’alimentation fantôme (certains micros en ont besoin, d’autres non…).
  • Vous devriez également voir des boutons de gain : ce sont les pré-amplis micro (pour brancher vos micros !)

Sur la carte son Scarlett 2i2 de Focusrite, regardez bien, tout est directement accessible sur la face avant de la carte son, le bouton rouge à droite correspond à l’alimentation 48V :

scarlet-2i2-512x225

Si ces options ne sont pas accessibles directement sur la carte, c’est aussi très simple :

  • Si par exemple vous avez une carte son Apogee, dans Logic pro, rendez vous dans le menu option / audio / ouvrir le tableau de bord Apogee (vous devriez avoir un menu similaire pour votre carte)
  • Le logiciel que vous avez installé auparavant se lance alors immédiatement (allez voir ici si vous ne savez pas comment installer le logiciel de votre carte son)
  • Sur les cartes UAD, les réglages sont accessible dans le logiciel Console (fourni avec la carte son) et sir la carte son elle même

A noter quand même que sur certaines cartes sons, dont la RME FF400, le gain des préamps est à régler sur le logiciel software (pas de boutons) 

Sélectionnez les entrées :

  • Choisis Mic (micro) si vous branchez un microphone.
  • Si je souhaite brancher une guitare basse électrique par exemple, je choisirai le niveau Inst (instrument).
  • Si je choisi d’enregistrer la sortie audio d’un appareil quelconque (table de mixage, sampler, pédale d’effet etc…), je choisirai soit +4dBU ou -10dBV (selon le niveau de sortie de l’appareil que je relie à l’entrée de la carte son)
  • Il  faut donc toujours vérifier le niveau de sortie de votre appareil. Si le niveau de sortie est +4dBu, choisissez +4dBu en entrée de votre carte, si le niveau de sortie est -10dBV, choisissez 10dBV !

Concentrons nous maintenant sur les sorties :

  • Si le menu de votre carte est en Anglais, cliquez sur « Output » (sinon, cliquez sur « Sorties ») :
  • A nouveau, vous avez le choix entre + 4dBu ou -10dBV : 
  • Le choix de +4dBu ou -10 dBV (attention, 1 dBu n’est pas égal à 1 dBV) se fera en fonction du matériel qui sera connecté à votre carte son.

En général :

  • Le matériel professionnel est réglé par défaut sur un niveau de +4dBu car la dynamique est plus importante.
  • Le matériel grand public sera souvent prévu pour fonctionner en -10dBV (dynamique amplement suffisante pour de l’écoute)

Prenons un exemple :

  • Si vous reliez votre carte son à des enceintes professionnelles de monitoring, il y a de fortes chances qu’il faille choisir + 4dBu (avec un cable symétrique de préférence), vérifiez bien que vos enceintes acceptent ce niveau, certaines possèdent un interrupteur, vérifiez donc bien que vos monitoring soient réglées sur +4dBu !
  • Si vous reliez votre carte son à une chaine Hifi ou des enceintes en rca, il y a de fortes chances qu’il faille choisir -10dBV (avec un cable asymétrique de préférence car l’entrée de l’ampli sera asymétrique)

Petit rappel sur les connectiques :

Les connectiques symétriques (Balanced en Anglais) :

  • un point chaud
  • un point froid
  • une masse

Les connectiques symétriques sont donc munies de connecteurs 3 points (XLR ou jack stéréo, voir photos ci dessous). Ces connectiques transportent le signal audio sur le point chaud ET le point froid. Les 2 conducteurs reçoivent ainsi la même quantité de parasites, et c’est justement grâce à cela que l’électronique présente en entrée et sortie des appareils va pouvoir tout simplement soustraire ces parasites du signal audio 🙂 Grâce à ce système, les connectiques symétriques ont l’avantage de bien protéger contre les perturbations extérieures 🙂 Elles ont donc aussi l’avantage de pouvoir transporter le signal sur des longueur très importantes sans dégrader le signal…

jack-symétrique

Ci-dessus, Jack stéréo (donc symétrique)

XLR-Symétrique

 Ci-dessus, XLR cablé en 3 points (donc symétrique)

Les connectiques asymétriques (unbalanced en Anglais) :

  • un point chaud
  • une masse

Les connectiques asymétriques les plus courantes sont soit jack mono, soit un cable XLR avec un pont entre 1 et 3 (masse et point froid)

jack-mono

Jack mono (donc asymétrique)

Pour conclure, quelques conseils pour éviter tout malentendu : 

  • Le choix entre +4dBu et -10dBV n’est pas lié au format de transport du signal !
  • C’est la machine sur laquelle vous branchez votre carte son qui va déterminer le niveau à choisir, ce n’est pas la connectique !
  • On peut très bien transporter un signal de +4dbu avec un cable asymétrique…
  • Il sera par contre impossible d’alimenter un micro statique avec un cable ou appareil asymétrique (DI Box par exemple)
  • Bien entendu, une liaison symétrique sera intéressante uniquement si la sortie et l’entrée sont toutes les deux symétrisées !
  • Relier 2 appareils symétriques avec un câble asymétrique ne présente aucun intérêt (cela annule la symétrisation du signal)

3. Paramétrez Logic, réglez le niveau d’entrée et lancez l’enregistrement

Ci dessus, nous venons de : 

  • Dire à Logic pro quelle carte son utiliser
  • Connecté notre instrument, table de mixage ou micro à l’entrée de notre carte avec la bonne connectique 🙂
  • Paramétré la carte pour qu’elle puisse correctement recevoir et numériser ce signal

Il nous reste donc à :

  • Sélectionner la bonne entrée sur notre piste audio dans Logic pro
  • Sélectionner la fréquence d’échantillonnage et la quantification
  • Régler le Buffer (latence) au minimum (sur Logic pro, j’évite toujours le minimum, je choisi 64, cela évite d’éventuels craquements)
  • Activer le monitoring et lancer l’enregistrement

Pour sélectionnez l’entrée de votre piste, sélectionnez votre piste, ouvrez l’inspecteur de Logic pro (i), puis, cliquez et laissez votre souris avec le clic gauche enfoncé ici :

entree logic pro

Vous pouvez ainsi choisir vos entrées 🙂

  • Nous sommes bien d’accord, les entrées qui s’affichent ici, ce sont les entrées de la carte son qui est sélectionnée dans les préférences de Logic pro
  • Si vous avez connecté votre micro ou cable sur l’entrée 2 (c’est marqué sur la carte son ou sur la connectique de la carte pour la DUET), choisissez l’entrée 2 !

Ensuite, pour activer le monitoring (c’est à dire, entendre le retour du son après qu’il soit passé dans Logic pro), il faut appuyer sur le R sur l’en tête de votre piste (c’est à peu de choses près la même chose sur les autres séquenceurs) :

installer votre carte son externe et réalisez votre premier enregistrement audio41

Si à cette étape la, vous n’entendez pas de son, cela peut venir de :

  • Vous n’avez pas coché l’option « monitoring Logiciel » dans les préférence Audio de Logic pro
  • Votre volume de sortie est à Zéro
  • Vos enceintes sont éteintes
  • La piste est mutée
  • Il y a une piste en solo dans la table de mixage

Avant de lancer l’enregistrement :

Nommez votre piste en double cliquant sur le nom de la piste; et, si vous êtes sur Logic pro, tant qu’à faire, mettez y une belle icône qui correspond à ce que vous enregistrez :

installer votre carte son externe et réalisez votre premier enregistrement audio43

 Ensuite, vérifiez bien que le format d’enregistrement est : 

  • Fréquence d’échantillonnage : 44,1 Khz
  • Quantification : 16 Bits
  • Pour la quantification, rendez vous dans les préférences de Logic pro / Audio : si 24 bits n’est pas coché, c’est que vous êtes en 16 bits, donc restez comme ça, tout va bien (ne me demandez pas pourquoi ici, ce sera l’occasion d’un autre article). Profitez que vous êtes dans cette fenêtre pour vérifier que vous êtes bien sur la bonne carte son et que votre Buffer est bien réglé au minimum (j’en parle dans cet article si vous ne comprenez pas pourquoi)

enregistrement logic pro

Pour la fréquence d’échantillonnage, cliquez simplement sur l’icône blanche « réglages » en haut à gauche de l’interface de Logic pro :

reglages audio logic pro 9

Vérifiez bien que la fréquence est à 44100 Hz (ne me demandez pas pourquoi ici, ce sera l’occasion d’un autre article):

frequence echantillonnage logic pro 9

Dernière étape avant l’enregistrement :

Régler les niveaux !!

  • Si vous enregistrer un musicien : demandez lui de jouer ou chanter (demandez lui bien de jouer ou chanter exactement ce qu’il va faire pendant l’enregistrement, avec la même intensité)
  • Si vous enregistrez le son provenant d’un appareil, lancez la lecture sur votre appareil
  • Ensuite, le signal devrait entrer dans votre carte son et vous devriez l’entendre dans votre logiciel (sur Logic pro, le R doit être activé sur la piste)

Voici l’erreur qu’il ne faut pas commettre (tous les débutants la font …)

Si votre signal sature ou est trop faible, monter ou descendre le volume de la piste ne changera RIEN.

Le niveau d’entrée, c’est sur votre carte son qu’il faut le régler, quelle que soit votre carte !!

Sur la Focusrite, c’est ici qu’il faut régler le niveau des pré-amplis (2 flèches rouges)  :

SCARLET 2i2

Sur la DUET, c’est ici qu’il faut régler le niveau des pré-amplis, sur le bouton central (en appuyant une fois dessus, vous passez de l’entrée 1 à l’entrée 2, la sortie principale, la sortie casque) :

DUET APOGEE

Quel que soit votre carte, le niveau du signal d’entrée ne doit pas saturer sur votre carte. Enregistrez à un niveau correct, sans vouloir non plus trop frôler avec le niveau max, c’est inutile. (l’idéal est d’enregistrer autour de -18dBFS)

Ensuite, si vous n’entendez pas assez le son dans Logic ou au contraire qu’il est trop fort, montez ou descendez simplement le volume de la piste sur laquelle l’enregistrement est armée (Fader de gauche ci dessous). Le fader de volume est un niveau d’écoute simplement, je me répète, mais ce n’est pas avec ce fader que vous réglerez votre pré-ampli, vous réglez simplement un niveau d’écoute (quel que soit sa position, le signal sera enregistrer au même niveau, même si vous coupez le son de la piste dans Logic pro) :

entrees audio inspecteur logic pro

 Conclusion:

Une fois le préampli de la carte son correctement réglé, équilibrez le volume de votre piste par rapport aux autres afin que le musicien que vous enregistrez s’entende bien dans le casque.

Ca y est, vous êtes prêt pour enregistrer !

Lancez l’enregistrement

Si vous enregistrez un musicien, il aimera peut être une ou deux mesures de Pré Roll au clic, allez donc dans les réglages de Logic pro pour le régler :

  • Ensuite, une fois la piste armée (vous avez cliqué sur le R qui s’allume en rouge sur la piste), pour lancer l’enregistrement dans Logic pro : appuyez simplement sur la touche r de votre clavier 🙂
  • Sinon, cliquez sur le bouton enregistrement
  • L’enregistrement se lance
  • Une fois terminé, ayez le réflex, enregistrez le projet :

Pour écouter votre enregistrement, pensez bien à désactiver le monitoring en cliquant à nouveau sur le R de la piste (il ne sera ainsi plus rouge et Logic pro coupera le son venant de l’entrée de la carte).

Appuyez sur la touche entrée pour revenir au début du projet et lancez la lecture !

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires et à partager cet article 😉

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager !
6 réponses à "Les 3 étapes pour réaliser votre premier enregistrement audio"
  1. en studio faut chanté en 16 bit 44 je pige pas trop le truc c est quoi la difference ? du coup quand ont chante a -18 bfs ont remonte le signal comment aprés avec un limiteur en bus groupe ? sur la fin du mastering sa changerais rien si ont mais un dihter ?

    • J’avoue ne pas trop comprendre la question, car vous parlez de choses très différentes, le niveau d’enregistrement n’a rien a voir avec le niveau de sortie, et encore moins avec l’échantillonnage ou le dihter..

  2. c est vraiment propre et très clair merci pour tout ce que vous faites pour nous débutants à la MAO que dieu vous donne la force et l inspiration pour continuer à nous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *