Partitionner avec Mac OS X

Nous avons déjà vu sur le blog comment formater une clé ou un disque dur. Une question qu’il faut se poser lorsque vous utilisez une clé ou un disque dur c’est le nombre de partitions à créer.

Partitionner votre clé USB ?

Cela veut dire la « couper en plusieurs morceaux » : chaque morceau est une partition. Pourquoi est-ce intéressant ? Tout d’abord si vous avez une clé avec des données privées et des données moins sensibles vous pouvez créer deux partitions : une chiffrée, l’autre non.

Un autre exemple serait un disque dur de sauvegarde : une partition accueillerait la sauvegarde Time Machine et l’autre servirait d’espace de stockage en FAT32 pour stocker vos films à partager avec des utilisateurs de Windows.

Pour commencer à partitionner votre support, on va ouvrir l’utilitaire de disque (dossiers Applications/Utilitaires).

Dans la fenêtre qui s’ouvre, sélectionnez  votre support dans la barre latérale (attention de ne pas sélectionner le disque dur interne) dont les informations s’affichent en bas. Cliquez sur Partition pour commencer le processus.

 

 

Dans la partie Schéma de partition, vous pouvez définir le nombre de partitions sur votre support.

 

 

Juste en dessous, le rectangle blanc symbolise votre clé USB ou disque dur. Vous pouvez étendre la taille des partitions juste en étirant les différents petits rectangles (cliquez et tirez le petit point entre deux rectangles).

 

 

En cliquant sur chaque rectangle, vous le sélectionnez : dans la partie droite de la fenêtre, vous pouvez modifier le nom de la partition, son format et sa taille.

 

 

En cliquant sur le bouton Options en bas de la fenêtre, vous allez pouvoir définir le schéma de partition adapté. Vous avez le choix entre Tableau de partition GUID, Carte de partition Apple et MBR.

  • Tableau de partition GUID : Utilisez celui-ci par défaut. Il fonctionne avec les ordinateurs les plus récents d’Apple et vous permettra d’avoir un disque dur bootable.
  • Carte de partition Apple : Si vous voulez un disque dur bootable avec un Mac Power PC. En 2005 Apple a arrêté de produire des ordinateurs Power PC au profit des processeurs Intel : il y a donc peu de chances que vous soyez concernés par cette option.
  • MBR : Pour avoir un disque dur bootable sous Windows.

 

 

Une fois que vous avez réglé le partitionnement, il vous reste à cliquer sur Appliquer, pour valider les changements ou Rétablir pour revenir à la configuration précédente de votre support.

Attention cependant, si vous avez une clé USB avec 3 partitions il faudra les éjecter toutes les trois avant de débrancher la clé du port USB de votre ordinateur.

 

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager !
5 réponses à "Partitionner avec Mac OS X"
  1. Bonjour Fabien,
    J’aimerais partitionner mon disque SSD de mon MacBook Air :
    1- Macintosh SSD
    2- MacData SSD
    Je voudrais mettre sur la partie (1) Macintosh SSD : le système OS
    et sur la partie (2) MacData SSD mon compte utilisateur (session à mon nom avec tous les répertoires associés : documents, images , musics…).
    La premiere partie est formaté MacOs étendu journalisé et chiffré.
    Sous quel format dois formater ma deuxième partition pour les données? est ce que en format MacOs étendu journalisé et chiffré: ça serait correct?
    En fait comme ça si je devais refaire une Install de mon sytème alors je ne perdrais pas mes données et je ne toucherais pas alors à cette partition.
    avez-vous un topics pour cette manipulation.
    D’avance merci pour votre aide.
    Bien Cordialement.
    Simo

    • Pourquoi voulez-vous partitionner ?
      Sincèrement, il n’y a aucun intérêt à partitionner le disque..
      Gardez une seule partition, et faites des sauvegardes TimeMachine régulièrement..

  2. Merci pour ces explications très claires !

    J’aurais besoin de quelques compléments d’explication, si je n’abuse pas :
    – Je posède un Macbook Pro avec OS X 10.10.5; DDI=750Go SSD; format : Mac OS étendu (journalisé)
    – Je viens d’acquérir un DDE : Storeva 2To 5400 tr/mn USB 3.0; format : MS-DOS (FAT32). Pour faire mes sauvegardes.
    – Je compte partitionner ce disque: 750 G pour clonage de mon DDI, 1,25To pour Time Machine.
    Voici mes questions :
    – Ce partitonnement du DDE est-il pertinent ?
    – Dois-je modifier le format du DDE en « Mac OS étendu (journalisé) » (comme celui du DDI) ou puis-je laisser le format d’origine (FAT32) ?
    – Si je dois effectivement modifier le format, cela doit-il se faire avant ou après le partitionnement ?
    – Est-il vraiment nécessaire de faire un clone, TM ne suffit-il pas ? En cas de panne pouvons-nous démarrer avec la sauvegarde TM sur un autre Mac ou faut-il absolument le clone ?

    Un grand merci si vos pouvez répondre à ces questions.

    • Bonjour,

      Selon moi, un disque Time Machine, il faut le dédier 100% à la sauvegarde.
      Donc, partitionner n’est pas intéressant !
      Vous ne pourrez pas démarrer sur une sauvegarde Time Machine…
      En cas de soucis, il faudra réinstaller OS X, puis, à la fin de l’installation, restaurer vos données depuis le disque Time Machine.
      Un clone, sur un autre disque, est selon moi une sécurité, une 2eme sauvegarde n’est jamais de trop…
      L’avantage du clone, c’est qu’il est bootable, vous pourrez ainsi démarrer dessus 🙂
      Personelement, j’utilise Carbon Copy Cloner sur un disque, Time Machine sur un autre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *