Présentation d’OS X Mavericks

Lors de la keynote, il n’y a pas eu que des nouveautés pour iOS : Apple a directement présenté le nouveau système d’exploitation de nos machines, OS X Mavericks. Ce n’est pas une grande rénovation du système, comme Léopard ou même Lion ont pu l’être, mais Apple a décidé d’ajouter quelques nouvelles fonctionnalités et d’améliorer plusieurs aspects du systèmes qui étaient pour le moins déroutants. Mavericks sera disponible cet automne.

 

mavericks_wallpaper

 

Les améliorations fonctionelles

Le Finder

Craig Federighi a mené la keynote concernant OS X. Il a commencé par présenter les améliorations apportées au Finder. Le Finder a toujours été une source de frustration pour certains power-users comme le prouve l’apparition de logiciels populaires comme Total Finder ou Path Finder.

Le Finder est désormais doté de deux fonctionnalités : les onglets et les tags.

Les onglets vous permettent comme sur Safari d’afficher du contenu différent au sein de la même fenêtre. Il est possible de passer des fichiers d’un onglet à un autre en passant le curseur sur l’onglet, ce qui va l’afficher à l’écran, et en déposant les fichiers.

Je pense que comme sur les navigateurs c’est une fonction qui semble ne pas nous manquer mais une fois qu’on en aura pris l’habitude cela devriendra difficile de s’en passer. Vous imaginez revenir à une navigation internet sans onglets vous ? Moi pas.

tabs

Les tags eux fonctionnent un peu comme les étiquettes du Finder mais en poussant la logique jusqu’au bout. Vous pouvez tagger par catégories vos fichiers qu’ils soient sur votre disque dur ou sur iCloud. Dans le Finder vous pouvez visualiser les tags que vous avez créé et un clic sur un tag vous permet de voir tout les fichiers associés, peu importe où ils se trouvent.

Je sais déjà que je n’utiliserai pas ce système de tags mais ça semble une excellente solution face aux propositions existantes qui ne fonctionnent vraiment pas bien, à savoir les étiquettes et la vue Tout mes fichiers du Finder, ainsi qu’au problème de pouvoir retrouver ses fichiers lorsqu’ils sont sur iCloud. Les tags étant integré dans les applications, vous devriez pouvoir retrouver vos fichiers facilement peu importe où vous les aviez mis.

Multi-écran

Voilà une nouvelle qui ravira Fabien : le mode multi-écran d’OS X a enfin été revu et corrigé. Sur OS X Lion et Mountain Lion travailler avec deux écrans pouvait donner des bugs ou des comportements bizarres du sytème. Par exemple utiliser une application en mode plein-écran rendait le second moniteur inutilisable. Mavericks apporte son lot de correction sur le multi-moniteur ; chaque écran possède désormais une barre de menu (plus besoin d’aller cliquer tout là-bas sur l’autre écran), le dock peut être appelé sur un écran ou un autre facilement et Mission Control peut être lancé sur les deux moniteur indépendamment.

mission control

Autre petite nouveauté : il est possible d’utiliser votre Apple TV pour faire de votre téléviseur un deuxième moniteur.

Les notifications

Sans s’étendre sur le sujet : Apple a revu son système de notifications.

Premièrement les notifications deviennent interactives : elles ne sont plus que des bulles d’info. Vous pouvez ainsi accepter à un appel Facetime ou un répondre à un iMessage directement depuis la notification qui s’affiche en haut à droite de votre écran. Il sera également possible de “s’abonner” à des sites web afin de recevoir leurs notifications même si vous n’avez pas Safari ouvert sur leurs pages. Ou Safari ouvert tout court. Vous pouvez recevoir les informations de votre site d’information ou des alertes depuis ebay sans forcement avoir à visiter ces sites. Enfin lorsque votre ordinateur est en veille, vos notifications sont gardés en mémoire en attendant que vous les consultiez.

notifications

Calendrier

Le calendrier d’OS X a subi quelques modifications qui sont pour moi, les bienvenues.
Déjà le changement le plus frappant c’est l’abandon de la texture cuir qui habillait l’application. Federighi en a profité pour se moquer gentillement de cette tendance qu’avait Apple de coller des textures tape-à-l’œil un peu partout. Désormais le calendrier affiche un design plus épuré avec plusieurs nouvelles vues. L’introduction d’un mode défilement continu vous permet de scroller à travers les semaines et les mois sans jamais avoir à cliquer.

Les améliorations des performances

Timer Coalescing

Timer Coalescing permet de regrouper les calculs de votre CPU afin de créer des périodes de veille qui économise la batterie de votre ordinateur. Votre processeur étant sollicité moins souvent, il consomme moins d’électricité et votre ordinateur fonctionnera plus longtemps sur une seule charge.

App Nap

Lorsque qu’une application n’est pas affiché à l’écran, soit parcequ’elle est cachée par la fenêtre d’un autre logiciel, soit parcequ’elle est dans un autre Space ou minimisée dans le Dock, App Nap la met en veille ce qui la fait consommer moins de ressources processeur et donc moins d’énergie.

Compression de la mémoire

RAM MacBook pro 13'

OS X Mavericks compresse la mémoire des applications inactives lorsque vous en avez besoin. Ainsi les nouvelles applications qui demandent de la mémoire l’obtiennent directement : au lieu de devoir copier des données depuis la RAM vers le disque dur ou la mémoire flash (opération qu’on appelle le swap), le système compresse au fur et à mesure les données en RAM les moins utilisées libérant ainsi la mémoire pour un usage futur. La compression des données se fait à la volée et devrait être presque instantanée tandis que le swap peut prendre beaucoup plus de temps vu que les accès vers la mémoire flash (et plus encore vers le disque dur) sont beaucoup plus lents.

Apple promet une réactivité 1.4 fois plus rapide ainsi qu’une sortie du mode veille 1.5 fois plus rapide.

On voit qu’avec OS X Mavericks, Apple veut jouer la carte de la mobilité et donner à ses portables une autonomie encore meilleure.

Safari

Safari a toujours été très gourmand en RAM et en CPU : il est désormais allégé dans cette nouvelle mouture d’OS X. Première amélioration : si la fenêtre de Safari est cachée derrière d’autres applications ou minimisée dans le Dock, le système met l’application en pause grâce à App Nap. Pendant ce laps de temps l’application ne fait pas appel au processeur et donc ne joue pas sur l’autonomie de votre batterie. Le moteur gérant le Javascript (un langage de programmation qui rend les sites plus interactifs) a gagné en performance, annonçant un Safari 1.44 fois plus rapide lors du test SunSpider par rapport au navigateur Chrome. Autre nouveauté, Safari bloque le lancement automatique de certains plugins sur les pages. Par exemple un bandeau de pub sous forme d’animation Flash ne se lancera pas sans que vous aillez cliqué dessus au préalable. De quoi vous faire économiser la batterie lorsque vous surfez sans être branché au secteur.
Comme sur iOS, la barre latérale de Safari inclut les liens partagés qui regroupe les liens que vous avez dans votre timeline Twitter ou LinkedIn.

safari_feed

Les nouveautés

iCloud Keychain

Difficile de parler de Safari sans sa killer-feature : iCloud Keychain. Si vous avez entendu parler de 1Password le principe vous sera familier : Safari enregistre les mots de passe des sites que vous visitez et les partage via iCloud sur tout vos appareils. Tout les partages d’informations sont chiffré en AES 256-bits ce qui est une sécurité suffisamment forte pour ne pas craindre le vol de vos données. Vous pouvez également stocker vos informations de carte bleue (sauf le code de sécurité à 3 chiffres) et générer des mots de passe compliqués.

Quelques questions se posent toutefois :

  • Si on a pas accès au mac ou aux devices qui sont synchronisés sur iCloud, pourrons-nous accèder aux mots de passe enregistrés via icloud.com ?
  • Dans ce cas, si on se fait pirater son compte Apple ID : tous nos mots de passe peuvent être volés aussi ?
  • Comment exporter ses données si jamais on décide de quitter la plateforme Apple.

Bref autant que questions qui me font rester sur 1Password.

iBooks

iBooks arrive enfin sur OS X ! Attendez vous à un fonctionnement similaire à ses équivalents sur iPhone et iPad : lecture des ebooks, notamment les ouvrages interactifs crées avec iBooks Author, synchro de vos livres (et de la page sur laquelle vous étiez) avec vos devices via iCloud. Je sais que j’utiliserai beaucoup iBooks qui vaudra toujours mieux que les solutions plus ou moins bancales que j’ai trouvé pour lire mes ebooks.

Plans

Apple essaie de limiter votre dépendance à Google et donc propose logiquement son service de cartographie, introduit dans iOS 6, sur OS X. Encore une fois si vous connaissez la version iOS vous ne serez pas dépaysé : vous retrouverez le mode Flyover qui vous permet de voir certaines grandes villes en 3D, obtenir des informations sur les lieux notamment via Yelp pour tout les commerces et restaurants ainsi que le détail du trafic sur un itinéraire que vous aviez prévu.

maps

Une des fonctions très utile c’est la possibilité d’envoyer directement vers votre iPhone l’itinéraire que vous venez de calculer sur le mac. Et automatiquement sur votre iPhone s’affichera le détaillé de votre parcours.

Autre fonction sympathique de cette application Plans qui s’intègre au carnet d’adresses et au calendrier : lors du remplissage d’un événement dans le calendrier, le temps de trajet est calculé et une alarme vous rappelera à quelle heure vous devez partir.

Les nouveaux macs

Apple a profité de la keynote pour présenter des nouveaux macs. Pas d’iPhone ou d’iPad mais les nouveautés ont été surprenantes :

MacBook Air

La gamme des MacBook Air intègre les processeurs Haswell d’Intel : ces processeurs ont été concus dans l’optique d’une utilisation mobile. Ainsi la version 11 pouces du MacBook Air atteint les 9 heures d’autonomie contre les 5 pour la version précédente ; La version 13 pouces gagne 5 heures pour atteindre 12h d’autonomie. Les tests réalisés par différents sites ont même atteint de meilleurs scores que ceux annoncés par Apple.

Les performances graphiques sont également amélioré avec les puces Intel HD 5000, 40% plus rapide que la génération précédente. La mémoire flash elle est 45% plus rapide. Ces nouveaux MacBook Air prennent en charge le Wifi 802.11ac qui annonce des débits 3 fois supérieurs par rapport au Wifi 802.11n.

Ces machines sont même vendues 100 euros de moins, le modèle 13 pouces commence à 1099 euros tandis que le modèle 11 pouces commence à 999 euros, tout deux avec 128 Go de mémoire flash.

Mac Pro

Les Mac Pro que beaucoup voyaient abandonnés vu le peu d’intérêt qu’Apple avait apporté à ces machines ces dernières années, ont été completement revus. Le boitier en aluminium hérité des PowerMac G5 laisse place à un Mac Pro en forme de cylindre noir dont les composants s’organisent autour d’un cœur thermique censé dissiper beaucoup mieux la chaleur. Les dimensions de ce Mac Pro sont en tout cas impressionnantes : 25 cm de hauteur pour 17 cm de diamètre. Il tient dans un huitième du volume du précédent Mac Pro !

macpro

L'ancien et le nouveau Mac Pro
L’ancien et le nouveau Mac Pro. Un design radical !

Pour les performances on attendra de voir ce Mac Pro utilisé mais Apple en fait la promo suivante :

[…] deux processeurs graphiques, stockage flash sur interface PCI Express, Thunderbolt 2 haute vélocité, processeurs Xeon dernière génération, mémoire ultra-rapide et prise en charge de la vidéo 4K.

De bien belles promesses ! Il n’y a pas encore de date précise pour la sortie de ce Mac Pro même si on sait que c’est pour la fin de cette année. Pas de prix annoncés non plus 🙂

Je vous conseille d’aller visiter la page réservée à cette nouvelle machine sur le site d’Apple : même si le Mac Pro ne vous intéresse pas, la mise en page est remarquable.

One more thing ?

Les bornes Airport Extreme et les Time Capsule ont été mises à jour pour supporter le Wifi 802.11ac présent sur les derniers MacBook Air ainsi que les futurs Mac Pro.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager !
5 réponses à "Présentation d’OS X Mavericks"
  1. Bravo pour la clarté de vos interventions. Encore une question sur les mises à jour… Mon imac date de mi 2010 avec OS Lion 10.7.5. Je souhaiterais dans un premier temps passer à la version Mavericks ( je viens d’ajouter 4Go de RAM). Comment faire car sur l’app store il m’est proposé en mise à jour uniquement le nouveau OS El Capitan ? Est-ce judicieux ?

  2. Bonjour, depuis que j’ai remplacé Mountain Lion par Mavericks sur mon MacBook Air 11pouces, j’ai l’impression qu’il rame, en particulier quand j’utilise mail et safari. Les lettres tapées au clavier mettent une seconde avant d’apparaître sur l’écran, idem pour des changements d’écran. Par ailleurs il me semble avoir plus de planages qu’avant. Est-il possible de réinstaller Mountain Lion à la place de Mavericks ???
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *