Blog sur l’univers Apple et les métiers créatifs

Dématérialisez les documents administratifs de votre entreprise, jetez le papier !

Voici une première vidéo qui fera partie d’une série sur la dématérialisation.

J’interview ici Philippe Massoubre, expert comptable et entrepreneur, qui s’occupe depuis un moment déjà de la partie “Business” du Blog !

3 Commentaires

  1. Philippe Massoubre

    En complément de ce qui précède : en ma qualité de commissaire aux comptes, je produit des documents qui doivent rester inviolés. Je génère du pdf natif, à l’aide d’Adobe Pro (désolé pour la pub). On a la un outil fantastique pour la sécurité.

    Réponse
  2. Alain

    info utile, merci. Mais ne faut-il pas respecter certaines normes pour que cette dématérialisation soit légale? Je sais qu’en Suisse, d’où je suis ressortissant, on ne peut pas simplement scanner avec n’importe quel périphérique. Sinon le document ne sera pas considéré comme légal (malheureusement, je ne connais pas les critères à respecter). J’imagine que dans le reste de l’ Europe il en va de même. Que pouvez-vous dire à ce sujet?

    Réponse
    • Philippe Massoubre

      bonjour Alain,
      Il faut savoir que les autorités Européennes, ont implémenté une norme relative à la validité des documents. Essentiellement un document dématérialisé a la même force légale qu’un document papier, car il n’est pas plus compliqué à falsifier, en particulier pour des formats de type pdf crypté, qui offrent un niveau de sécurité et d’inviolabilité inégalés ! Pour répondre à votre question, lorsque vous scannez un document, vous pouvez le crypter, soit en mode “natif” (pdf par exemple), soit à l’aide de programmes externes de cryptage de données. Je ne connais pas la législation Suisse, mais je suppose qu’elle doit être du même niveau de sécurité qu’en Europe.
      Espérant avoir répondu à votre question,
      Philippe MASSOUBRE

      Réponse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :