Le seuil de rentabilité se définit comme le chiffre d’affaires minimum nécessaire, qui, compte tenu de votre marge sur coût variable, vous permet de couvrir vos frais fixes.

  • Lorsque le chiffre d’affaires est égal à votre seuil de rentabilité, le bénéfice est égal a zéro
  • Lorsque le chiffre d’affaires est inférieur à votre seuil de rentabilité, le bénéfice est négatif (perte)
  • Lorsque le chiffre d’affaires est supérieur au seuil de rentabilité, le bénéfice est positif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *