Le bruit blanc est un son qui comporte toutes les fréquences du spectre (20Hz-20 Khz) émises aléatoirement avec la même énergie (toutes les fréquences ont la même densité spectrale).

  • On a donc en moyenne la même énergie pour chacune des fréquences, il y a donc autant de grave que de médium que d’aigus.
  • Le bruit blanc est un signal aléatoire dont le niveau augmente de +3dB par Octave
  • Notre oreille ne trouve pas ça très naturel (car notre oreille est logarithmique).
  • Le bruit blanc sert à obtenir les courbes de réponses d’une pièces ou d’une enceinte.
  • Un bruit blanc peut aussi servir à enregistrer l’empreinte acoustique d’un lieu (pour les réverbs à convolution).
  • A l’oreille, un bruit blanc paraît plus aigu qu’un bruit rose.

Le bruit blanc a une intensité constante par hertz, contrairement au bruit rose qui a une intensité constante par octave.Bruit Blanc

Ci dessus, spectre plat du bruit blanc

(source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bruit_blanc)

Ci dessous, le bruit blanc analysé dans Logic pro sur une échelle logarithmique en fréquence :

bruit blanc logic pro

Pourquoi s’appelle t-il bruit « blanc » ?

Tout simplement parce que dans le monde de l’optique, la couleur blanche est la somme de toutes les couleurs du spectre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *