Vous êtes nouveau sur le blog ?

Téléchargez gratuitement votre eBook de bienvenue !

Présentation Byword sur iOS

L’application dont je vais vous parler est une référence du genre : elle vous offre la possibilité de taper du texte dans une interface minimaliste avec un support du Markdown. Bien entendu vous avez la possibilité de stocker vos documents sur votre iPhone mais également sur iCloud et sur Dropbox. Vous avez des fonctionnalités supplémentaires comme l’export et l’impression directement depuis l’application mobile, le support de TextExpander, etc.

J’aime beaucoup cette application qui est dans le même style que la version Mac dont l’article dédié est à cette adresse. Le grand point fort de cette application étant le support du Markdown je vous conseille d’aller lire l’article sur Youtips Mac avant de lire celui-ci.

L’application est disponible pour un coût de 2,39€ sur l’App Store. Cela dépend évidemment de l’usage que vous en ferez mais ça peut être un bon investissement !

Stockage et navigation

Au démarrage de Byword, on vous propose de lier votre compte Dropbox avec l’application si Dropbox est installé. Vous pourrez ainsi déposer vos fichiers sur un dossier de votre Dropbox (normalement ce dossier est ~/Dropbox/App/Byword). L’application va basculer sur Dropbox ; rentrez le code de sécurité si vous en avez mis un puis autorisez Byword à acceder à votre Dropbox.

 

 

De retour dans Byword vous pouvez voir que vous avez trois emplacements pour stocker vos fichiers texte : iCloud (si vous avez activé le stockage de documents), Dropbox que nous venons de configurer et votre iPhone. Juste en dessous de ces trois emplacements, les réglages (settings) vous permettront de supprimer la liaison à Dropbox et d’opter pour un thème sombre.

Cliquez sur l’un des trois emplacements. La liste des documents qui y sont stockés apparaît : en bas à gauche vous pouvez ajouter un dossier tandis que vous ajoutez un fichier texte si vous tapez en bas à droite. Un tap au milieu recharge l’emplacement dans lequel vous vous trouvez, vous permettant de récuperer la dernière version de chaque fichier et de sauvegarder les modifications que vous avez faites.

En glissant la liste des fichiers vers le haut vous verrez apparaître un champ de recherche. Vous pouvez donc rechercher dans le dossier dans lequel vous êtes : je ne crois pas que Byword recherche dans les sous-dossiers de manière récursive.

 

Création de documents et Markdown

Je vais créer un nouveau fichier texte en touchant le signe + en bas à droite. Le fichier se nomme Untitled par défaut : un tap sur le titre permet de changer ça. Le clavier classique d’iOS apparaît, vous pouvez commencer la saisie. Le compteur de mots juste au dessus du clavier virtuel pourra s’avérer très pratique !

Rien d’autre ? Je vous avais pourtant parlé de Markdown : pour utiliser toutes les balises Markdown il faut glisser votre doigt de la droite vers la gauche sur la barre centrale (celle où est affiché le compteur de mots). Vous aurez donc accès à tout les caractères spéciaux nécessaires au Markdown (astérisque, parenthèses, guillemets, crochets) mais également à des touches Titre, Lien, Image, Liste, etc.
Vous trouverez également une touche Annuler et des touches pour manipuler le curseur.

  

Même si vous n’utilisez pas cette syntaxe qu’est le Markdown, Byword s’avère très efficace pour prendre des notes, écrire des textes que vous finirez chez vous sur le Mac, etc.

Après avoir finalisé votre texte vous retrouverez les mêmes options que dans la version Mac : déjà la possibilité de voir comment rend votre texte sans les balises. Pour ce faire cliquez sur l’icône de rouage en haut à droite puis sélectionnez Preview Markdown : votre texte s’affichera tel qu’il s’afficherait imprimé.

  

Cliquez donc sur Dismiss pour quitter ce mode d’aperçu de votre texte.

Export et réglages

En recliquant sur le rouage on va pouvoir étudier les différentes fonctions d’export et les réglages liés au texte.

Cliquez sur le bouton Export. Vous avez donc la possibilité de faire plusieurs chose avec votre texte : l’exporter en HTML, en PDF, l’envoyer par email ou copier le code HTML.
Si vous cliquez sur certaines rubriques, elles vont s’étendre et vous proposer toutes les options. Par exemple l’export en email comprend :

  • Envoi en tant que RTF : votre correspondant verra tout le formatage appliqué au texte
  • Envoi en texte simple : votre correspondant recevra le texte avec les balises Markdown non interprétées
  • Envoi en tant que pièce jointe HTML
  • Envoi en tant que pièce jointe PDF

Les options d’export sont régulièrement mises à jour : comme l’option PDF qui est apparue avec la mise à jour d’aujourd’hui !

Dans le menu Print, rien de sorcier : sélectionnez l’imprimante Airprint et le nombre de copies. Je n’ai pas eu le temps de tester cette fonction.

Enfin la dernière rubrique de cet article, les préfèrences texte :

Vous aurez le choix entre quatre polices de caractères différentes, la possibilité d’activer ou non la mise de majuscules automatique, l’autocorrecteur et la vérification orthographique. Dernière option la possibilité d’ajouter le support de TextExpander : un logiciel qui vous permet de remplacer certains mots par d’autres. Par exemple si vous tapez Cdt, TextExpander le remplace par Cordialement. Je n’ai pas pu tester cette fonction non plus.

Vous êtes prêt à utiliser Byword ! N’oubliez pas que Markdown peut être une façon très efficace de formater son texte voire de publier sur internet.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager !
Une réponse à "Présentation Byword sur iOS"
  1. bravo et merci… présentation très claire qui m’a permis de ma familiariser avec ce petit logiciel très pratique.
    bonne continuation

  2. bravo et merci… présentation très claire qui m’a permis de ma familiariser avec ce petit logiciel très pratique.
    Bone continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *