Vous êtes nouveau sur le blog ?

Téléchargez gratuitement votre eBook de bienvenue !

Utilisez les applications bureautique d’Apple, elles sont tops !

Pages (l’équivalent de Word), Keynote (l’équivalent de Power Point) et Numbers (l’équivalent d’Excel) sont gratuits et installés de base sur tous les Mac depuis 2013. Encore trop de personnes ignorent cela, d’ou cette vidéo !

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager !
10 réponses à "Utilisez les applications bureautique d’Apple, elles sont tops !"
  1. Grand utilisateur de Word et Excellent depuis 40 ans alors que je ne peux plus sentir MS, je voulais suivre vos conseils en me penchant plus sur Notes et Numbers. A la lecture des commentaires laissés par les utilisateurs, je m’enfuis et malheureusement, commence à douter de vos conseils qui j’appréciais jusqu’à présent;. Important de rester neutre dans votre position. Ici, on sent un certain lobbying.. Dommage..

  2. Si vous trouvez un moyen pour le publipostage, je suis preneuse…… c’est un outil qui m’est indispensable et qui me fait rester sur Word.

  3. J’ai voulu suivre vos conseils – bien qu’utilisateur d’Office depuis très très longtemps – et j’ai voulu télécharger Pages et Numbers sur l’AppStore : le Store m’indique que ma version d’OS (Yosemite) est incompatible. Et la config de mon MacBook Pro ne me permet pas de faire évoluer l’OS. Que faire ? Merci de votre réponse?
    Et merci « pour l’ensemble de votre oeuvre » !

  4. J’utilise MS Office 2016, j’ai teste la compatibilite entre Pages et Word (plusieurs version venant de mes clients) et je peux dire que la compatiblite est desastreuse, malheureusement

  5. Oui ces logiciels sont plus conviviaux à apprendre et à opérer.
    Toutefois, toutes les fonctions de ces logiciels ne sont pas offertes ou ne sont pas tout à fait équivalentes à celles des versions de Microsoft Office. Pour ceux qui aimeraient faire le transfert à partir de la suite Office, il faut savoir qu’ils exigent tout de même une courbe d’apprentissage qui n’est pas négligeable et qu’il faudra bien vérifier si les fonctions couramment utilisées y sont également offertes avant de faire le saut.
    Par exemple, dans la dernière mise-à-jour de Pages, Apple a laissé tomber les fonctions de Fusion et de Publipostage, opérations essentielles d’un bon traitement de texte souvent utilisées par une petite entreprise ou un travailleur autonome. Après contact avec le support technique d’Apple, la réponse évoquée a été qu’Apple privilégiait dorénavant le développement des fonctions de mise en page, d’édition électronique et autres fonctions graphiques plus conformes avec celles des versions offertes de ces logiciels sur les tablettes iPad. Mais pourquoi avoir tout de même laissé tomber ces fonctions ? En quoi ceci empêchait cela?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *