Vous êtes nouveau sur le blog ?

Téléchargez gratuitement votre eBook de bienvenue !

Comment obtenir la quantité parfaite de fréquences basses quand on masterise un mixage audio

Ceci est un article de Tom Frampton que j’ai traduit de l’anglais (avec son autorisation) car je suis un fan absolu de ses Plug-Ins :)

Voilà un problème auquel il faut faire face dans chaque mixage :

Doser la bonne quantité de basses fréquences pour faire sonner votre mix.

Si votre mix comporte trop de basses, il  manquera cruellement de clarté.

S’il n’a pas assez de basses, il sonnera sonnera un peu faible.

Au fil des années, j’ai établi un processus qui m’aide à définir la quantité parfaite de basses dans chacun de mes mixages.

Depuis que j’ai mis en œuvre cette technique, je peux honnêtement dire que mon business de mastering s’est considérablement amélioré (il a plus que doublé !) J’espère que cette technique vous aidera aussi, que ce soit pour faire croitre le Business de votre studio ou tout simplement améliorer vos masterings afin de mieux finaliser vos compos en tant qu’artiste !

Pourquoi gérer le bas du spectre est si difficile ?

Il est tout d’abord bon de rappeler que :

Les moniteurs avec une bonne réponse dans le bas du spectre sont très chers… (FOCAL SM9 par exemple..)

Le traitement acoustique est aussi cher (mais essentiel pour tous les moniteurs (coûteux ou non).

Que vous ayez de bons moniteurs et un traitement acoustique idéal ou pas, comment pouvons nous être sûrs de la quantité de basse fréquences à laisser dans un mixage ?

Malgré ces quelques obstacles, je vais vous expliquer comment améliorer la bas de vos mixages, même dans si vous travaillez avec du matériel de home studio.

Préparer le processus

Préparez-vous une collection de morceaux qui ont pour vous un son incroyable.

Focalisez vous sur le style de musique qui ressemble au vôtre, mais essayez également de choisir quelques morceaux qui s’en éloignent.

Dans votre sélection, dans le genre que vous avez sélectionné, il doit y avoir les chansons qui sont dans les 5 % des meilleurs mix de leur catégorie.

Ca vous demandera un peu de temps et de recherche, mais c’est absolument essentiel de le faire, donc FAITES-LE, commencez dès MAINTENANT. Voici pour exemple un extrait de la collection de morceaux de références que j’ai choisis pour moi :

Quand vous masterisez un morceau, je vous conseille d’utiliser entre 2 ou 3 morceaux de votre collection qui sonnent comme la chanson sur laquelle vous travaillez.

Utiliser des morceaux qui ont un esprit et une instrumentalisation comparable au vôtre est très important !

Mettez notre plugin RÉFÉRENCE (cliquez ici pour télécharger la démo) sur votre tranche master :

(sauf si vous utilisez un logiciel de correction de haut-parleur/casque, dans ce cas le Plug-In Reference doit être placé juste avant)

Mettez en boucle le refrain de chacune de vos pistes de référence, tout comme le refrain de votre propre morceau.

Cliquez sue le bouton en haut à droite pour faire correspondre le volume de votre morceau avec celui de référence automatiquement.

Vous êtes maintenant prêt pour vous attaquer au bas du spectre !

REFERENCE a une façon unique (et très efficace) de vous montrer le niveau perçu dans différentes bandes de fréquences.

La ligne blanche sera dans la moitié inférieure si ces fréquences ont moins de volume que dans votre piste de référence sélectionnée.

Elle se déplacera dans la moitié supérieure si ces fréquences ont plus de volume que dans votre piste de référence sélectionnée.

Le Plug-In REFERENCE vous montre visuellement ce que vous pourriez entendre si vous étiez dans un studio de classe mondiale.

Ce n’est pas un analyseur de fréquence simple, c’est un algorithme complexe créé pour identifier spécifiquement la perception de l’oreille humaine par certaines fréquences par rapport à l’équilibre de l’ensemble du mixage.

Avec cette information, nous pouvons prendre des décisions éclairées concernant l’égalisation dans le bas du spectre. 

Vous pouvez aussi zoomer plus près en ajoutant des bandes de fréquences plus précises. Cela peut donner des relevés avec une plus grande variation, car les sons de basse auront des niveaux bien différents dans tout le bas du spectre. Vous n’avez pas forcément à obtenir les lignes de niveau en référence parfaitement au milieu de chaque bande, mais s il y a un bosse ou un creux supérieur à +/- 3db, vous devriez utiliser un eq pour effectuer quelques ajustements.

Une plage dynamique des basses parfaite pendant le mastering

Le Plug-In REFERENCE est aussi capable de vous comparer la plage dynamique de votre morceau et celle de votre piste de référence.

Les zones violettes vont s’éloigner de la ligne blanche si cette bande de fréquences est plus dynamique que votre référence

(ça veut dire qu’il vous faudra plus compresser votre mix dans cette bande de fréquence)

Les zones violettes vont se diriger vers la ligne blanche si cette bande de fréquences est moins dynamique que votre référence.

(ça veut dire qu’il vous faudra moins compresser votre mix dans cette bande de fréquence)

Plus la lueur est forte, plus la différence dynamique est grande.

Différents arrangements peuvent donner des résultats différents.

Par exemple, si vous avez une forte dominante de basse dans un Mix (comme dans les genres hip-hop), puis que vous essayez d’atteindre la même chose sur votre morceau pop, ce sera forcément une approche inutile.

Toutefois, si vous trouvez une piste de référence avec un arrangement similaire et instrumentation dans le bas du spectre, alors vous pourriez trouver utile de voir comment vous pourriez arriver au même résultat.

Mon conseil pour arriver à avoir la bonne quantité de basses dans votre Mixage :

1 : Configurer le filtre dans EXPAND pour travailler avec les basses fréquences que vous voulez faire ressortir dans le mix.
2 : Réglez le seuil de sorte que le signal le surpasse pour déclencher l’effet.
3 : Augmentez la quantité jusqu’à ce que vous sentiez le bas du spectre sonne comme vous le souhaitez.

4 : Gardez un oeil sur le Plug-In REFERENCE pour voir comment les bonnes violettes changent.
5 : Réglez le ratio, l’attaque et le realease pour que ca sonne bien avec votre musique
6 : Cliquez sur le pointeur de niveau-match pour faire correspondre l’audio au niveau qu’il était avant qu’il ne passe par les effets d’ANIMATE.
7 : Si le Plug-In REFERENCE vous dit que votre piste originale est encore trop dynamique (les bonnes violettes s’éloignent de la ligne blanche), vous pouvez alors  utiliser le compresseur multibande FabFilters en mode phase dynamique pour maîtriser un peu plus le bas du spectre.

Pour mieux gérer le bas du spectre avec le Pro MB :

1 : Créez un filtre sur la zone qui vous intéresse
2 : Fixez le seuil pour déclencher la compression.
3 : Fixez le rapport pour ajuster le montant de la compression.
4 : Vous devrez peut-être augmenter le gain de la bande pour compenser la réduction de gain introduite par la compression.

Si les Plug-In de Tom vous intéressent (je vous les recommande chaudement) :

 

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *